Contre-indication du Metoclopramide chez le nourrisson et l’enfant

Depuis le 9 février 2012, l’Afssaps a demandé le retrait des spécialités à base de métoclopramide destinées aux nourrissons et aux enfants. Ainsi le Primpéran®, et tous ses génériques, seront indiqués uniquement chez l’adulte. La présence d’effets indésirables neurologiques et notamment de troubles extrapyramidaux (tremblements et mouvements involontaires de la tête et du cou par exemple) ont poussé les autorités de santé françaises à réévaluer la balance bénéfice/risque de ces spécialités. Cette réévaluation a conduit au retrait des spécialités destinées aux mineurs d’une part, et d’autre part à une réévaluation européenne de ces spécialités, non seulement pour les nourrissons et enfants, mais aussi pour les personnes âgées.

Ce qui va changer dans les officines :

  • Retrait définitif de tous les lots de spécialités à base de métoclopramide pour nourrissons et enfants
  • Retrait des spécialités destinées aux adultes pour y ajouter les mentions « Contre-indiqué chez l’enfant » et « Réservé à l’adulte ».

Et pour les patients ?

  • Si du métoclopramide a été prescrit à votre enfant, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Ne stoppez pas le traitement par vous-même, et allez consulter votre médecin pour qu’il le remplace par une alternative.
  • Les boîtes entamées ou non utilisées devront être apportées à votre pharmacien.

Pour en savoir plus, consultez les Questions/Réponses de l’Afssaps

Source : L’Afssaps – Médicaments sous surveillance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *